Un plan d'évasion ... partie quatrième

LA VOIE DU GUERRIER, OU LA ROMANCE PATIENTE DE LA TERRE ET DU CIEL


Parler.

Impossible de parler affaires, projets, traque, sans parler de stratégie et de tactique. Et impossible de parler de stratégie et de tactique sans parler du ciel et de la terre.

Notre monde nous apparaît comme ciel et terre du fait des particularités de notre situation corporelle humaine. Ainsi, dans toutes les langues et cultures, on trouve les mots pour exprimer les choses en rapport avec cette situation, que tous les humains partagent, c'est un universel humain.

Il en est de même pour la stratégie et la tactique. Le monde de l'action, et c'est bien là ce qui nous occupe, nous apparaît comme stratégie et tactique du fait des particularités de la situation humaine vis-à-vis de l'intention dans l'atérité : relation à l'environnement, au prédateur, à la proie, à ses semblables. Il y a un projet, une intention de changer la situation, puis le fait qu'on opère ou cherche à opérer le changement. Ainsi, dans toutes les langues et cultures, on trouve les mots pour exprimer les choses en rapport avec cette situation, que tous les humains partagent, c'est un universel humain.

La relation privilégiée du ciel est l'oeil, alors que la relation privilégiée avec la terre est le pied. Lorsque nous marchons, il y a le ciel, nos yeux, la terre et nos pieds.

De même, la relation privilégiée avec la stratégie est notre horizon, alors que la relation privilégiée avec la tactique est notre rythme. Lorsque nous agissons, il y a notre horizon, la stratégie, notre rythme et la tactique.

Comme nous partageons nos cieux et nos terres avec d'autres, de même nous partageons notre stratégie et notre tactique avec d'autres.

C'est donc dans cet espace ainsi dressé qu'un homme peut se proposer d'entrer en action. Je dis homme parce que je ne suis pas sûr que les femmes fonctionnent ainsi. Ce paysage aide à placer les différentes règles à retenir, aide à distinguer les étapes, aide à garder une vue large d'une part, des précisions ponctuelles d'autre part.

Pour se cultiver sur la stratégie, il faut lire Sun Tzu, un général chinois, génie de stratégie, qui a écrit un des premiers livres imprimés par l'humanité : "l'art de la guerre".

Pour se cultiver sur la tactique, il faut lire "le traité des cinq roues" du mémorable Miamoto Musashi, dont j'ai parlé un peu sur ce fil de discussion :

http://www.buddhaline.net/annuairedubouddhisme/forum/viewtopic.php?t=251

« Retour vers la liste






[Intro] [Accueil] [Produits] [Ateliers] [Invités] [Contact] [Ma sélection] [Livre d'Or]
Dobeuliou Création Sites Internet

Mérite & Patience - Au Bouddha, au dharma et à la sangha, un couple d'artistes pratiquants fait offrande de son mandala, de son activité, de ses pratiques, de son artisanat, fait offrande de vajras, de cloches, de malas en pierre, de lampes en tous métaux précieux, offrande infinie d'objets rituels décorés des plus belles pierres fines et précieuses, et convie les autres artistes, artisans et méditants, bouddhistes ou non, à une joie pure et sans limite.