La Compassion : “Ca ne marchera pas“

Voici l'histoire d'un enseignement de Bokar Rimpoche, tel qu'il m'a pénétré grâce au très-excellent Lama Namgyal. Voici la lettre que j'ai écris à mon ami spirituel, le 24 septembre 2004, quand j'ai enfin compris une bribe de ce Rimpoche voulait dire :

"Cette histoire, que tu as contée au séminaire, je l'ai avalée de travers. Celle où un homme d'affaires en conflit avec son associé se plaint de sa situation à Bokar Rimpoché, celle où Bokar Rimpoché lui dit : "il y a bien une solution, mais ça ne marchera pas", en parlant de la compassion.

Bon Dieu, me disais-je pourquoi pas donner quelque chose qui marche ?
Plongé depuis l'enfance dans notre culture du commerce et des affaires, j'étais bien surpris que le vajrayana ne recèle quelqu' autre moyen, habile et puissant ??!?!!
Je me disais aussi que Bokar Rimpoche ne connait pas bien le monde des affaires.

Récemment, je me suis aperçu que je m'étais fait avoir sur une affaire de 165 grammes d'or, et ça, je pouvais pas laisser passer. Succession de projections : je refais une affaire avec le type et là c'est moi qui l'entube; ou alors je le paye pas jusqu'à ce qu'il craque. S'il me prend de haut je lui mets la raclée de sa vie. Etc ........
Je me suis même réveillé deux fois avec la franche envie de le liquider....

Mais, comme cet or est celui que j'ai offert à Bokar Rimpoche, qu'il a placé sur son autel personnel, j'ai repensé à cette histoire de compassion qui marche pas.

C'était dans le métro. Je me suis dit : " tu risques rien, t'as qu'à essayer 1/2 heure, puis après tu reprends les projets d'assassinat".

Le type, Paulo, je l'ai revu aujourd'hui. Le fait que je me suis fait un peu avoir (en fait pas tant que ça) n'était presque plus là, en tout cas sans aucun poids. On en a même pas parlé, il s'est plaint à moi de ses malheurs, je l'ai écouté, et on va même faire une autre affaire, et je vais juste gentiment éviter qu'il en profite de trop.
La sensation de s'être fait avoir a laissé la place à la générosité, à l'offrande, avec la joie de rencontrer et de travailler avec les autres, quels qu'ils soient.

Que soit béni le souvenir du vieil homme."

« Retour vers la liste






[Intro] [Accueil] [Produits] [Ateliers] [Invités] [Contact] [Ma sélection] [Livre d'Or]
Dobeuliou Création Sites Internet

Mérite & Patience - Au Bouddha, au dharma et à la sangha, un couple d'artistes pratiquants fait offrande de son mandala, de son activité, de ses pratiques, de son artisanat, fait offrande de vajras, de cloches, de malas en pierre, de lampes en tous métaux précieux, offrande infinie d'objets rituels décorés des plus belles pierres fines et précieuses, et convie les autres artistes, artisans et méditants, bouddhistes ou non, à une joie pure et sans limite.